Contacter l'équipe Passerelle

Via
le formulaire
Par téléphone au 0 820 22 36 15*
*Numéro indigo 0,09€ TTC/min depuis un poste fixe

Bachelor ou licence ? Bien choisir votre orientation

  1. Home
  2. PassMag
  3. Bachelor ou licence ? Bien choisir votre orientation

Bachelor ou licence ? Bien choisir votre orientation

Vous recherchez une formation post-bac, mais vous n’êtes pas certain de souhaiter aller jusqu’au bac+5 ou de vouloir faire vos 5 années d’études supérieures au sein du même établissement ?  

La licence et le Bachelor sont tous deux les formations de prédilection pour obtenir un diplôme intermédiaire avant, si vous le souhaite ensuite, de poursuivre jusqu’au master bac+5. 

Voici quelques points de comparaison pour vous aider dans votre choix. 

Procédure d’admission 

La licence et le bachelor sont tous deux accessibles via la plateforme d’admission post-bac Parcoursup. 

Le bachelor est cependant davantage sélectif que la licence. En effet, outre l’inscription sur Parcoursup, l’acceptation dans une école implique de se soumettre à une procédure d’admission spécifique. 

La raison de cette sélectivité ? Des effectifs en école drastiquement réduits en comparaison de ceux de l’université (quelques dizaines d’étudiants par promo vs quelques centaines en amphi). 

A lire : les épreuves du concours Passerelle Bachelor 

Reconnaissance des diplômes licence et bachelor 

Ces diplômes valident tous deux 3 années d’études supérieures, représentant 180 crédits ETCS dans le système européen Licence-Master-Doctorat. 

Côté écoles de commerce, attention cependant à bien choisir des bachelors visés par l’État. C’est le cas de ceux du concours Passerelle Bachelor. 

D’ailleurs, afin de clarifier davantage encore la cartographie des formations proposées aux étudiants, les écoles proposant des bachelors peuvent depuis 2020 faire une demande de « grade de licence ».

Pédagogie et encadrement des étudiants 

La licence s’adresse à des étudiants autonomes et relativement mûrs, qui sauront se responsabiliser et faire preuve de suffisamment de discipline pour suivre les cours et réviser, tout en étant peu encadrés et en n’ayant des évaluations qu’à certains moments clés de l’année. 

D’autre part, l’essentiel de l’enseignement étant théorique et matérialisé par des cours magistraux, il est indispensable de savoir rester concentré, tout en ayant le goût du travail personnel. 

Avec ses effectifs réduits et l’ambiance familiale des écoles de commerce, le bachelor est quant à lui un cursus dans lequel les étudiants sont très encadrés par le personnel enseignant ainsi que l’administration des écoles.

De plus, les cours théoriques et contrôles continus sont complétés par des ateliers, serious games et autres travaux de groupes.  

Poursuite des études après un bachelor ou une licence 

Ces 2 diplômes offrent la possibilité de poursuivre vos études jusqu’au master bac+5. Il s’agit d’ailleurs de la voie choisie par la majorité des diplômés de bachelor. 

S’ils souhaitent poursuivre en Grande École, ils peuvent rester dans la même école que pour leur diplôme de bachelor ou encore choisir de s’orienter vers une autre école. 

Un titulaire d’un diplôme Bachelor a également la possibilité de poursuivre en master universitaire. Il doit alors réfléchir de façon approfondie à son projet professionnel afin de sélectionner la spécialité la mieux adaptée, puis préparer son dossier pour la sélection en master 1. 

Un bachelor plus professionnalisant que la licence 

À l’issue des 3 années d’études en bachelor, certains diplômés choisissent d’intégrer le marché du travail. 

Entre stages obligatoires, missions en entreprise et alternance, le diplôme permet d’acquérir un bon niveau de professionnalisation (jusqu’à 18 mois d’expériences accumulées) apprécié des entreprises. 93% des candidats qui souhaitent s’insérer professionnellement après le bachelor trouvent un 1er emploi moins de 4 mois après la fin de leurs études (source : CEFDG). 

Ils occupent alors des postes de mid-managers et obtiennent une rémunération moyenne de 31K bruts annuels. 

Côtés diplômés de licence, il est en revanche fortement recommandé de poursuivre jusqu’au master bac+5 car l’insertion sur le marché de l’emploi est difficile. En effet, ce cursus ne permet de cumuler que 3 à 4 mois de stages au total. 

Les diplômés de licences professionnelles Droit – Economie – Gestion ne sont ainsi que 74% à occuper un emploi stable 18 mois après leur remise de diplôme, et gagnent un salaire mensuel net moyen de 1550 euros (source : enquête réalisée par le Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation sur les diplômés 2017). 

A lire : Quelles sont les différences entre un Bachelor en école de commerce et un BBA ? 

 

Voir tous les articles